Rechercher
  • Le Clos Telllier

Peines d’amour perdues


De Versailles, on connait bien sûr le château. Il serait dommage de ne pas découvrir les splendeurs du théâtre Montansier dont Francis Perrin fut longtemps le directeur.

Cette salle à l’italienne inaugurée par le roi Louis XVI et Marie-Antoinette doit son nom à Marguerite Brunet, connue sous son nom d’artiste emprunté à une tante, Madame Montansier.

Protégée de Louis XVI, elle est nommée organisatrice de bals et fêtes à Versailles. Forte de ses appuis, elle y fera construire son premier théâtre dit de la rue des Réservoirs puis rebaptisé théâtre Montansier. Il devint rapidement un endroit très couru : La Pompadour pouvait y accéder directement depuis ses appartements et Marie-Antoinette en avait fait son lieu de culture favori.

Depuis des décennies le théâtre Montansier, monument incontournable de la ville, présente tout au long de l’année une programmation subtile et convie sur sa scène comédiens et artistes de belle renommée.

Du 12 au 16 mars prochains, vous pourrez venir applaudir une des pièces les moins connues de l’immense Shakespeare mise en scène par Hervé Van der Meulen. Peines d’amour perdues, petite sœur de Songe d’une nuit d’été est un pur divertissement. Que se passe-t-il lorsque trois femmes arrivent dans la vie de trois hommes qui s’étaient promis avant leur venue de se consacrer uniquement à la philosophie ?

Une pièce drôle, grinçante, subtile !

Kenneth Branagh grand admirateur de Shakespeare en avait fait une belle adaptation au cinéma. Ce texte fait pour la scène devrait réjouir tous les amoureux des mots. Une soirée royale à poursuivre au Clos Tellier !

#Théatre #châteaudeversailles #FrancisPerrin #Montansier #LouisXVI #Shakespeare

0 vue